En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Petites techniques pour se relaxer.

 Certains événements ne nous touchent pas, et l’on est surpris de voir dans quel état cela peut mettre son conjoint ou un collaborateur au travail. À l’inverse, on peut surprendre ses proches par des réactions qui peuvent sembler excessives.

Quand c’est le cas, c’est que nous avons touché une blessure. Les blessures principales ont été décrites par Lise Bourbeau dans « les 5 blessures ». Il s’agit du rejet, de l’abandon, de l’humiliation, de la trahison, de l’injustice.

Comme les blessures physiques, on les oublie mais si quelqu’un appuie dessus, ou les cogne, ça fait mal et on a une réaction de retranchement ou d’agressivité.

Prendre conscience de ses blessures est indispensable pour arriver à les dompter.

Cela dit, que l’on connaisse ses blessures ou pas, quelques petits exercices peuvent nous aider pour mieux les gérer : des techniques de relaxation simples, courtes et utilisables à tous moments.

Il est prouvé aujourd’hui scientifiquement, que des exercices de relaxation apaisent notre esprit et nous aident - de ce fait - à mieux gérer ce qui nous arrive. Ils ne changent pas la réalité sur le champ. Mais, en nous apprenant à mieux gérer le moment, ils peuvent éviter d’être agressif, de dire ou faire des choses que l’on pourraient regretter par la suite.

Donc quand vous vous sentez très énervé ou très en colère ou très triste ; prenez quelques minutes pour pratiquer une de ces petites techniques :

- Faites couler de l’eau tiède sur vos mains et appréciez le ressenti de ce fluide sur votre peau.
- Concentrez-vous sur un objet ou un bruit. Décrivez à vous-même cet objet ou essayez d’identifier la musique, ou de détecter ce qu’est ce bruit…
- Visualisez : pensez à un endroit où vous êtes bien, un endroit calme, qui vous détend. Pensez que vous marchez dans ce paysage, ou que vous y êtes allongé.
- Si vous pouvez vous allonger : mettez-vous sur le dos, les bras le long du corps, les paumes de mains vers le ciel. Fermez les yeux et concentrez-vous sur la zone entre les narines et la lèvre supérieure. Sentez l’air qui sort et entre de vos narines. Ne pensez qu’à l’air qui entre et sort. Assez vite, vous allez avoir une idée qui va arriver : balayez-la ! et repositionnez votre pensée sur l’air qui entre et sort. Faites-le le temps que vous pouvez (mettez un morceau de musique qui détend, et dure 5 minutes au début) et redirigez votre esprit vers votre respiration dès que vous vous rendez compte qu’il part ailleurs.
- Respirez longuement. Inspirez tout d’abord aussi profondément que vous le pouvez. Maintenez l’inspiration quelques secondes. Puis expirez lentement. Recommencez au moins 3 fois.    
- Vous êtes assis, mettez les mains sur vos genoux, fermez les yeux et imaginez un carré dont votre respiration va suivre le contour. Vous longez le 1er côté en inspirant, le 2ème en bloquant, le 3ème en expirant, le 4ème en bloquant. Faites-le 4 à 6 fois sans précipitation.
- Touchez vos lèvres. Elles sont parcourues de fibres parasympathiques (partie du système nerveux qui gère le côté calme, apaisant, l’équilibre), le fait de les toucher stimule cet aspect. De plus, cela provoque des associations avec des moments agréables (notamment celui de manger, d'être nourris).

Ces petites techniques vous permettront d’arrêter les flots de bavardages internes qui vous empêchent de gérer le moment présent. Elles vous calmeront et vous permettront de continuer vos tâches.

Elles ne feront pas disparaitre votre souffrance qui peut être la peur de mal faire, la tristesse, la colère... que vous ressentez au plus profond de vous. Pour ce faire, un travail en profondeur est nécessaire. L'accompagnement que je propose vous permettra de vous libérer de vos souffrances émotionnelles de façon durable. Grâce à un travail avec des fréquences soniques, l'olfaction d'huiles essentielles, nous pouvons "débrancher" le mental " et accéder aux mémoires cellulaires pour les libérer définitivement et vous permettre de vivre pleinement le meilleur de vous-même.