En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Les manipulateurs

Notre vie est essentiellement le fruit de nos relations, de nos rencontres.

Parmi ces rencontres que la vie nous propose, certaines sont plus néfastes que d’autres, certaines sont plus dangereuses.

Parmi les profils de personnalités qui nuisent, il y a une catégorie qui est assez fréquente que l’on rassemble dans le groupe des manipulateurs.

 Manipuler vient du mot « main » et de marionnette. Le manipulateur est celui qui dirige les autres comme le fait un marionnettiste. Il décide des mouvements de l’autre.

Si tout le monde peut influencer parfois un collègue, un ami, le manipulateur a du plaisir à faire souffrir l’autre, à lui nuire.

Fondamentalement, il est dépendant des autres. Il mesure, dans la souffrance qu’il produit, le niveau d’attachement de l’autre. Plus il voit l’autre en souffrance, plus il est satisfait.

À quoi ressemblent-ils ?

Ils ressemblent :
-         à une mère qui dit à son enfant : « mais, c’est pour ton bien que je te dis ça ! » ou  « après tout ce que j’ai fait pour toi ! »
-         à un enfant qui dit à ses parents : « mais, je pensais vous faire plaisir ! », ou « si vous m’aimez, vous ne pouvez pas me faire ça ! »
-         à un amoureux qui dit : « comment, tu ne vas quand même pas mettre cette robe ! » ou « tu m’as fait honte tout à l’heure avec nos amis ! »
-         enfin à un patron qui, dans une réunion, déclare en vous regardant : « À cause de vous, l’entreprise perd de grosses sommes d’argent ! », ou : « vous voulez que l’entreprise ferme, c’est ça ? »
 Ces exemples sont surtout là pour montrer que les manipulateurs peuvent être présents dans toutes les sphères de la vie. Voici donc un premier élément vous permettant de repérer un manipulateur : sa  capacité à vous culpabiliser.

 Pour les repérer :

 Au début :

En premier lieu, il vous attrape dans ses griffes (le manipulateur est un prédateur). De manière générale, c’est quelqu’un qui, au départ, est charmant, gentil. Il fait tout pour vous plaire. Il vous fait voir la réalité comme vous avez envie de la voir. Il répond aux désirs, aux besoins. Il se présente souvent comme quelqu’un qui est malheureux, qui a souffert, qui a besoin de vous (il joue avec vos émotions et vérifie si vous entrez dans son jeu). Il vous comprend, il vous renvoie des choses sur vous qui vous donne l’impression qu’il ressent ce que vous ressentez, qu’il devine vos envies (en fait, il a attentivement observé sa proie et pris note de ce qui lui plaît). Le manipulateur dit des choses qui donnent l’impression qu’il est expert, il le dit avec une telle certitude qu’on le croit, sans vérifier.

Après la période idyllique, certains éléments vont apparaître :

- Si vous remettez en cause son point de vue, il tient tête jusqu’à ce que vous acceptiez que ce soit son point de vue qui soit le bon. Il a toujours raison.
- Il souffle le chaud et le froid : il est odieux avec vous et d’un seul coup très gentil. Il peut vous dire que vous êtes exceptionnel et exiger de vous quelque chose dont il sait que ce n’est pas possible pour vous dans la même conversation. Il vous dit qu’il vous aime et ensuite vous critique sur votre look ou votre travail (leur but étant que vous perdiez confiance en vous).
-  Il est très agréable avec vous devant un public (votre famille, vos amis ou vos collègues) et une fois seul, il vous méprise et vous lance quelques pics dont il connaît le secret (du coup, vous ne pouvez quand même pas dire du mal de lui aux autres ; lui qui est si charmant !).
- Quand il a un message à vous faire passer, il se débrouille pour que quelqu’un d’autre le fasse à sa place. Il trouve toutes les bonnes raisons pour expliquer qu’il ne pouvait pas le faire.
- Il se débrouille pour que les décisions soient prises le plus vite possible. Il vous met au pied du mur, vous obligeant à prendre une décision sans avoir le temps de réfléchir. En général, ce ne sont pas des petites décisions : ce peut être le fait de se marier ou d’acheter une maison.

 Comment faire ?

 « Courage fuyez ! »

Si la fuite n’est pas une preuve de courage de manière générale, ça l’est avec ces personnes. Un manipulateur est quelqu’un qui se nourrit de la souffrance qu’il produit chez l’autre. Il est comme un vampire qui a besoin de voir l’emprise qu’il possède. Il n’a pas d’empathie, il n’a pas d’émotions (bien évidemment, il montre le contraire). Il se revitalise par les émotions (tristesse, honte) de l’autre. Ce qui fait qu’il revient toujours à l’attaque, car il a besoin de l’autre pour exister.

Rassurez-vous, une fois que vous aurez quitté sa sphère d’influence, il trouvera d’autres proies !

 La difficulté est que ce n’est pas toujours possible, ce peut être quelqu’un de votre famille (parent ou enfant) ou un collègue.

 Sortir de son emprise

- Utiliser sa démarche et retourner ses arguments contre lui : « toi qui es si fort, tu vas me dire comment faire ? ». Si l’on n’est pas manipulateur dans l’âme, cette démarche est cependant dangereuse, car un sentiment de culpabilité et/ou de tristesse peut se développer.

- Ne rester que sur les faits quand une discussion a lieu. Il fera en sorte d’introduire des aspects affectifs dans l’échange ; bien préciser qu’il ne s’agit pas de cela pour l’instant et rester sur l’objectif de la discussion.

- Si je conseille en général d’exprimer ses sentiments (dans le cadre de la CNV), il est préférable de ne pas le faire avec un manipulateur. Ce sont des armes dont il se servira dès qu’il le pourra.

- Quand il se met en colère : restez calme. Ça le mettra encore plus en colère et le déstabilisera. Encore une fois, prenez de la distance avec tous les propos qu’il portera sur vous et ceux que vous aimez. En général, c’est à ce moment qu’il veut conclure très vite.

Quand il comprend que vous n’êtes plus sous son joug, il sera, redeviendra adorable, s’excusera, fera amende honorable. Restez très prudent et vigilant. S’il vous respecte, tant mieux, sinon : courage, fuyez !

Si vous êtes régulièrement sujet à ce genre de relations, je vous aiderai à vous transformer. Vous comprendrez ce qui a généré cela, mais aussi et surtout vous vous transformerez, vous ne rentrerez plus dans ces jeux relationnels.

Nous allons informer votre mental mais également votre corps grâce à des échanges, et également grâce à l'olfaction et au son qui vont informer votre corps dans sa totalité.