En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Le mensonge

Voici un petit article pour mieux comprendre votre enfant.

Je peux vous accompagner si vous sentez que vous avez des difficultés à comprendre, à accompagner au mieux votre enfant.

Si à l'inverse, vous sentez chez lui des souffrances psychiques (tristesse, colère...) ou physiques (mal de tête, de ventre, de dos...), je peux faire un travail avec lui qui fera disparaitre son mal-être. Selon son âge et son accord, vous pourrez assister aux séances.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me laisser un message.

Mensonge schéma

Si vous avez l'impression que votre enfant vous ment. Il est probable que cela soit vrai.

La réaction à avoir va dépendre de quelques précisions :

1/ Vous arrive-t-il de mentir à votre enfant ? Même pour des raisons anodines, par rapport à un cadeau, une récompense qu'il aura ou pas. Peut-être aussi évoquez-vous votre travail ou vos activités où il vous arrive de ne pas tout dire. Votre enfant vous a t-il entendu raconter que vous avez dit à votre patron que le travail a été fait alors que ce n'est pas le cas ?

Si c'est le cas, il a intégré dans son fonctionnement que mentir est une chose "normale". Vous le faites, il peut donc le faire. Dans ce cas, il est important que vous réfléchissiez aussi à votre relation au mensonge. S'il vous semble qu'il est normal de mentir parfois, alors ne soyez pas surpris qu'il le fasse. Cela dit, vous voyez bien qu'il ne s'agit pas d'une attitude qui est justifiable. Il sera intéressant pour vous que vous réfléchissiez à votre rapport au mensonge. Seulement après, vous pourrez en discuter avec votre enfant. Avant un recul, votre discours ne sera pas cohérent, votre enfant ressentira un écart entre ce que vous faites et ce que vous dites. Tout ce qui sera dit perdra de sa valeur et il confirmera que mentir est normal...

2/ Il sait que le mensonge n'est pas "bien". Quand je dis "bien", j'entends que parmi les valeurs que vous lui transmettez, il sait que ce n'est "pas bien" de mentir.

 Dans ce cas, 2 hypothèses :

- Il vous ment parce qu'il pense faire quelque chose que vous n'acceptez pas (manger des bonbons, fumer, sécher un cours). Dans ce cas, il est probable qu'il dépasse la règle parce que ce qu'il veut faire est important pour lui. Il est important de vérifier le mensonge, de ne pas se mettre en colère mais de comprendre pourquoi l'activité qui nécessite le mensonge est si importante pour lui. Dans ce cas, regardez avec lui comment il peut vivre cette passion dans un cadre qui est supportable pour vous. Il sera nécessaire d'établir un contrat : laissez-lui vivre sa passion dans certaines conditions. Expliquez pourquoi vous mettez ces limites.

- Il vous ment pour vous provoquer. Il sait que pour vous "ne pas mentir" est important. S'il le fait, c'est une manière pour lui de vous dire : "écoute-moi, prend soin de moi et discute avec moi". Dans ce cas : faites ! Reprenez contact avec lui, demandez-lui ce qu'il a fait dans sa journée, si ça s'est bien passé.... En renouant les liens, il sera rassuré sur le fait qu'il compte pour vous. Les mensonges disparaîtront.
Attention, il peut être surpris, si vous n'avez pas l'habitude de lui poser des questions sur sa journée, il se demandera pourquoi vous le faites. Faites-le naturellement, s'il vous en dit peu, ne le harcelez pas mais montrez-lui que ça vous intéresse réellement.